Les palettes de couleurs dans Inkscape

lundi 28 janvier 2019, par ID

Après le tutoriel sur l’ajout d’extensions dans Inkscape, et celui sur l’utilisation d’Inkscape pour générer des fichiers pour les brodeuses, ce troisième didacticiel de cette série involontaire sur le choix des palettes de couleurs dans le logiciel de dessin vectoriel.

Picto imageÇa n’est pas vraiment une série, mais ce tutoriel complète celui sur l’ajout d’extensions dans Inskcape et celui sur l’extension Inkstitch Embroidery. En fait, il permet d’éclaircir une fonctionnalité que je n’avais pas abordée dans le deuxième didacticiel. Ces trois tutoriels sont indépendants les uns des autres tout en se complétant.

 Téléchargement et installation de l’extension Palette

Une des façons d’ajouter facilement des palettes de couleur dans Inkscape consiste à utiliser l’extension Palette. La page est anglais et l’extension aussi. Mais ce n’est pas très gênant.

Une fois téléchargé le fichier de l’extension, le décompresser et le ranger dans le dossier de profil d’Inkscape, donc, par défaut, dans le dossier home/<nom d’utilisateur>/.config/Inkscape si vous êtes sous Linux.

À savoir  : cette extension a été testée sous Linux et fonctionne parfaitement, en effet, avec ma distribution préférée, mais il semblerait qu’elle comporte quelques bugs pour Windows. Il y a un commentaire de la page de téléchargement du site d’Inkscape avec des corrections à apporter au fichier, si vous vous sentez capable de le faire.

 Ajout d’une palette avec l’extension

Pour créer et ajouter la palette à votre Inkscape avec l’extension du même nom, vous devez d’abord la « dessiner ». Faites des formes, par exemple des rectangles ou des cercles que vous colorez des nuances de couleur voulue. Pour donner un exemple concret, la charte graphique de mes sites : j’ai dessiné autant de rectangles que de couleurs et les ai remplis de chaque couleur dont j’avais besoin. Ne pas les grouper.

Extension Palette
Générer une palette à l’aide de l’extension.

Sélectionner le tout, aller dans le menu Extensions > Palette et cliquer sur Generate. Là vous avez une boite de dialogue qui vous demande de nommer la palette (Palette Name) et de paramétrer le contenu de la palette.

Propriétés des palettes
La boite de dialogue Palette et ses paramètres.

Tout d’abord, dans les propriétés des couleurs (Color Property), vous devez choisir entre :

  • la couleur de remplissage (Fill Color) ;
  • celle des bordures (Stroke Color) ;
  • ou les deux (Both).

Ensuite au niveau des options il va falloir préciser si :

  • on inclut les tons de gris par défaut (Include default grays) ce qui va ajouter une petite collection de diverses tonalités de gris ;
  • la palette en remplace une (Replace existing palette), à cocher si vous faites une mise à jour, évidemment.

Fermer et redémarrer Inkscape.

L’avantage c’est que c’est très facile à faire, l’inconvénient, c’est qu’on ne peut pas donner de noms spécifiques aux couleurs dans ce cas. Elles seront « nommées » par leur code hexadécimal.

 Choisir une palette

C’est une fonctionnalité qui existe nativement dans Inkscape. Vous n’avez donc pas besoin de l’extension Palette pour l’utiliser.

Afficher les palettes

Aller dans le menu Affichage > Palette ou faites le raccourci clavier Maj + Ctrl + W. Cliquer en haut et à droite du panneau sur le petit triangle pour afficher la liste des palettes. Si vous avez installé l’extension Inkstitch Embroidery et ses propres extensions, vous allez retrouver la liste des couleurs de fils par marque.

Choix d’une palette de couleurs dans Inkscape

On applique les couleurs aux éléments en les sélectionnant et en cliquant sur la teinte choisie comme avec la palette par défaut.

C’est pratique, si vous avez ajouté vos propres palettes, quand vous devez travailler sur une palette spécifique et précise de couleurs. On gagne beaucoup de temps.

 Pour aller plus loin