LibreOffice 5.3.1 : Impress des styles en cascade

mercredi 1er mars 2017, par ID

Les styles sont la caractéristique de l’écriture numérique en détachant la forme du fond. Ils permettent de créer des documents et de sites évolutifs. Dans LibreOffice, cette notion est de plus en plus poussée. L’application de présentation Impress arrive enfin à un niveau de gestion des styles pleinement satisfaisante.

 Petit rappel sur les styles dans Impress

Ça n’est pas la première fois que j’en parle, mais c’est un sujet qui le vaut bien. Donc, les styles, dans Impress, complètent la mise en forme des Masques de diapositive et des Mises en page. Ils concernent le texte et la mise en forme des objets graphiques : formes et lignes. L’intérêt majeur, comme toujours avec les styles, est qu’en les paramétrant sur le Masque des diapositives, on configure l’allure de tous les éléments qui reposent sur le style et qu’il n’est pas nécessaire de les mettre en forme individuellement d’où gain de temps et possibilité de faire évoluer une présentation en fonction des dictats d’une charte graphique, sans parler de la nécessaire unité visuelle [1].

Le panneau Style et formatage comporte deux onglets, qui ne sont pas propres, d’ailleurs à cette version de LibreOffice. Le premier, à droite, qui est celui sur lequel s’ouvre le panneau, concerne les styles de présentation, à savoir le texte des Mises en page, titres et niveaux de texte (ou Plan), et les arrière-plans. Le deuxième, à gauche, concerne la mise en forme des autres éléments de texte, ceux qu’on rajoute ou que l’on saisit dans les formes, les formes elles-mêmes, les flèches et les lignes.

Le panneau Styles et formatage
Deux onglets pour deux grandes catégories de styles.

Les mises en forme de ces deux onglets sont « étanches » entre elles et ne se répercutent pas mutuellement l’une sur l’autre.

 Ce que nous offre maintenant Impress 5.3.1

Jusqu’à présent, quand on mettait en forme le style Standard dans le deuxième onglet, cela configurait en cascade tous les éléments « enfants » du style, ce qui était déjà très bien.

Styles des objets
La modification du style Standard entraîne en cascade celle de tous les autres styles enfants.

Jusqu’à présent, en revanche, quand on configurait le style Plan 1, cela ne modifiait pas en cascade les styles enfants, et c’était très frustrant. Avec la version 5.3.1, quand on paramètre le style Plan 1, toutes les modifications se font en cascade et on peut ainsi changer rapidement la police du texte sans être obligé de configurer les plans les un après les autres.

Styles de présentation
La modification du style Plan 1 entraîne celle des styles enfants en cascade.

Passer à d’autres logiciels de présentation après ça, même avec de la bimbeloterie à gogo et des effets de manche, devient très frustrant. Même si Impress a encore des défauts et même si je trouve que c’est lent. Mais, quand on a acquis le réflexe de tout mettre en forme avec des styles, il est difficile de faire autrement et c’est tellement lent de mettre en forme individuellement chaque élément, sans compter que cela en demande encore plus quand on veut modifier l’allure globale de la présentation.

 Pour aller plus loin


Pour compléter : Le dépliant Des présentations efficaces avec Impress


[1À ne pas confondre avec l’uniformité.