Grammalecte, le retour

mardi 20 juin 2017, par ID

En 2015, le développeur de Grammalecte lançait une campagne de financement pour développer notamment les extensions pour Firefox et Thunderbird. Il lance une nouvelle campagne pour aussi améliorer le moteur de correction grammatical.

Logo Grammelecte 2Le premier objet de ce nouvel appel à financement est l’amélioration du correcteur grammatical de LibreOffice, déjà d’excellente qualité. Et notamment : améliorer la détection des erreurs, fournir de meilleures suggestions, réduire le nombre de faux positifs.

Si le premier palier de 15 000 euros qui servira aussi à la réécriture de l’extension pour Firefox [1] est franchi, le deuxième palier, à hauteur de 18 000 euros servira à financer le développement de l’extension pour Chrome.

En deçà, troisième palier de 22 000 euros, l’argent récolté servira pour des outils annexes.

Pour en savoir plus :


Pour compléter : campagne de financement sur ulule


Cet article est le même que celui sur numéricoach.net sur le même sujet.


[1Nécessitée par les nouvelles orientations de Mozilla en matière de développement d’extensions.