Pourquoi opter pour les logiciels libres

lundi 18 octobre 2010, par ID

Il y a quelques années, le logiciel libre était souvent un « choix de pauvre », pas très satisfaisant ou alors une volonté militante revendiquée pour des logiciels pas très accessibles du commun des mortels qui n’a pas forcément envie de s’envoyer des lignes de code pour écrire une lettre. Aujourd’hui, c’est une option que je n’hésite pas à conseiller.

 Les logiciels libres c’est bien parce que...

1- Ils sont, généralement, pas chers, voire gratuits. C’est donc parfait pour les petits budgets, les utilisations basiques (très majoritaires), les administrations et les établissements d’enseignement…

2- On peut avoir tout le temps la dernière version du logiciels si on veut sans grever son compte en banque.

3- Il existe des applications portables qui peuvent être installées sur des clés usb et permettent d’utiliser n’importe quel ordinateur avec ses propres applications sans laisser de traces et avec sa bibliothèque de marques-pages.

4- On peut récupérer le code source du logiciel pour le modifier comme on veut (et comme on peut).

5- Il y a une palette suffisamment large de logiciels pour couvrir une bonne part des besoins.

6- On peut trouver facilement des forums d’entraide et des tutoriels.

7- On n’est pas dépendant de la santé économique d’une entreprise commerciale.

8- Un certain nombre de ces logiciels sont traduits dans une variété impressionnante de langues, indépendamment du nombre de locuteurs.

 Des avantages et des usages induits

Parce qu’il existe des applications portables utilisables à l’aide d’une simple clé usb, on peut même imaginer des clés « sur mesure » qui serait distribuées aux étudiants et élèves par exemple et leur permettraient d’utiliser n’importe quel ordinateur d’une façon relativement sûre sans qu’ils aient à installer (légalement ou non) d’autres logiciels.

Parce que ces logiciels sont gratuits la plupart du temps, ils permettent à des petites structures d’avoir un équipement informatique tout à fait convenable et adapté à leur besoin en toute légalité. Il n’est pas idiot de penser que le développement de l’usage des logiciels libres aboutisse à une diminution du nombre de logiciels piratés. En effet pourquoi avoir une copie illicite (avec tous les problèmes que cela comporte) d’un logiciel de retouche d’image si on peut télécharger Gimp et le mettre à jour sans problème ? Pourquoi se livrer à des gymnastiques pour obtenir un code d’activation d’une suite bureautique payante quand on peut avoir avec facilité et plus rapidement Open Office ou LibreOffice ?


Pour compléter : Pourquoi opter pour des logiciels non libres ?