Des niveaux visuels dans vos cv conçus avec Writer

mardi 20 octobre 2020, par ID

À l’origine de ce tutoriel, la collection de modèles de curriculum vitae que j’ai conçus pour Writer de LibreOffice. Il se trouve que, pour concocter cette collection, je me suis livrée, évidemment, à des recherches pour voir ce qui se faisait. En ce moment, on voit pas mal de modèles qui affichent des indicateurs de niveaux visuels sous diverses formes. Comment obtenir cela facilement ? Je vous propose trois solutions pour Writer, dont deux sont utilisables néanmoins aussi avec d’autres traitements de texte moins évolués.

 Les symboles de niveaux

Les symboles de niveau sont une série de petits symboles que l’on fait apparaître à côté ou en dessous de l’information. C’est facile à mettre en place et on peut choisir ce que l’on veut.

Des carrés comme marques de niveaux

Dans Writer, aller dans Insertion → Caractères spéciaux et là, soit la police que vous avez choisie dispose du caractère voulu, soit, le plus efficace, consiste à aller piocher dans ceux de la police OpenSymbol que vous avez très sûrement.

Le code Unicode des caractères dans Writer

Notez que, si vous relevez le numéro Unicode du caractère, en le saisissant et en faisant suivre ce code par la combinaison de touches Alt +X vous obtenez ce caractère (cela peut être plus rapide que de passer par le menu ou de copier-coller si, entretemps, vous avez copié autre chose).

Pour que les symboles s’affichent bien proprement à la fin de la ligne par exemple, paramétrer un style de paragraphe (un nouveau ou un déjà existant) avec des tabulations à droite.

Paramétrer les tabulations dans Writer

Quelques caractères les plus susceptibles d’être utilisés :

  • carré noir : 25a0 ■
  • carré blanc : 25a1 □
  • rond blanc : 25cb ○
  • rond noir : 25cf ●

Bien évidemment, on peut combiner avec un style de caractères pour les symboles de niveaux comme, par exemple, dans ce modèle « Flêches jaunes ».

L’inconvénient c’est que ça n’est que visuel et donc pas très accessible des dispositifs d’assistance.

L’avantage c’est que c’est très simple à mettre en place et très souple.

 Des barres de niveaux

Il y a, sûrement, plus d’une façon de procéder, mais, la plus simple, de mon point de vue consiste à faire quelque chose que je désapprouve normalement, à savoir utiliser un tableau pour la mise en forme. Et on peut même rendre ce tableau aussi utile pour les dispositifs d’assistance en mettant du contenu visuellement invisible dans les cellules.

Dans le menu Tableau → Insérer un tableau, indiquer le nombre de ligne et de colonnes.

Insertion d'un tableau dans Writer

Ensuite, dans le menu Tableau → Propriétés (ou clic droit sur le tableau), dans l’onglet Tableau décocher impérativement la case Alignement en cochant une autre case de votre choix et qui dépend de la mise en forme du CV.

Paramètrage de l'alignement d'un tableau dans Writer

Colorer les cases des couleurs voulues. Et voilà, ici avec les informations au-dessus du tableau.

Barres de niveaux avec l'intitulé au-dessus

Si on veut avoir les « étiquettes » sur la même ligne que les « barres de nivaux », rajouter tout simplement une colonne, plus large, dans laquelle on les saisira.

Des marques de niveaux dans un tableau
En haut le tableau avec les caractères invisibles affichés, en bas, le même sans.

Si on veut ajouter du contenu, invisible pour les yeux mais pas pour les dispositifs d’assistance, je suggère, comme je l’ai fait, de ne saisir que la case du niveau par exemple pour les logiciels : « bases », « utilisation courante » ou « expert ». Pour qu’il soit invisible, le texte doit être de la couleur de fond (faire un style de caractère peut être une bonne idée). Et pour que la ligne garde la même hauteur même si le texte « dépasse » la largeur de la cellule, dans Tableau → Taille (ou clic droit sur le tableau), dans Hauteur de ligne, décocher la case Adapter si elle l’est.

Writer : hauteur d'une ligne de tableau

Évidemment, si on veut ne faire qu’un seul tableau et avoir des lignes de séparation blanches (ou de la couleur du fond), il suffit de paramétrer la taille et la couleur des bordures horizontales en conséquence.

Paramètres des bordures du tableau

Si on veut « habiller » le tableau : avec Writer on ne peut pas paramétrer le texte de façon à ce qu’il entoure le tableau, mais on peut mettre un tableau dans un cadre, et même faire un style de cadre. Si le tableau existe déjà, le sélectionner, aller dans Insertion → Cadre, cliquer sur Cadre, le tableau sera automatiquement dans le cadre ainsi créé. S’il n’apparait pas, regarder dans les Propriétés du tableau, c’est probablement dû à un Espacement à gauche trop important.

Les « barres » de niveau dans le texte
C’est un simple exemple, sans grand intérêt conçu uniquement pour montrer le rendu.

 Niveaux sur une ligne

Pour avoir un filet derrière le texte sans avoir à se batailler avec des images à insérer, la solution : dessiner un trait dans Draw que l’on exporte en png. Ensuite, dans Writer, on crée un style de paragraphe, je l’ai appelé ici « rond de niveau ».

Configurer l’arrière-plan :

1. importer un Bitmap, à savoir le fichier image qu’on vient de faire avec Draw ;
2. paramétrer sa position, utiliser la fonctionnalité « Échelle », c’est ce qui nous permettra de placer cette ligne au mieux.

Writer : arrière-plan image d'un paragraphe

Configurer les autres éléments du style au besoin : police (choix, couleur et taille), tabulations pour une répartition équilibrée des éléments de niveaux, retraits, alignements.

Pour ajouter une marque de niveau, on peut, comme sur les exemples, ajouter un caractère « spécial », qui peut être un de la série nombre dans un rond coloré (Open Symbol, Unicode : 277a et suivants) ou pas (Open Symbol, Unicode : 2460 et suivants), un autre caractère « spécial » (dans l’exemple le losange coloré, Open Symbol, Unicode : e22d), ou encore la lettre O.

Des niveaux sur un filet
Quatre façons différentes : deux caractères avec un nombre encadré sur fond foncé ou clair, une marque plus décorative (ici un losange) ou la lettre O.

Astuce : si vous ajoutez un caractère clair, comme dans le 2e et le 4e exemple, créer aussi un style de caractère en paramétrant un Surlignage (ou Mise en évidence) du texte de la couleur du fond, ici blanc. La ligne « disparaîtra » dessous.

Amusez-vous bien !

Pour aller plus loin

Même si ça n’est pas lié à ce tutoriel directement, mais, comme c’est lié au modèle de CV en question :


Pour compléter : Le modèle dont il est question dans l’article


NB : quand je donne un code Unicode, les lettres sont en minuscules afin de pouvoir différencier les zéros de la lettre o.