openSUSE

mardi 3 décembre 2019, par ID

 Identité

Première version : 2005

Dernière version à la date de l’article : Leap 15.1, du 22/05/19

Éditée (développée, créée) par  : communauté openSUSE

Loogo openSUSE

 Particularités

Versions à la date de l’article  : 64 bits, Raspberry

Francisée  : Oui

Environnements de bureau : KDE, Xfce, GNOME, Lxde

Gestionnaires de paquets : Zypp, paquets RPM

Gestionnaire des dépendances : Zypper

 Notes

openSuse se définit comme « choix idéal pour les administrateurs système, les développeurs et les utilisateurs. ». C’est, effectivement, une distribution facile à prendre en mains notamment avec son centre de contrôle Yast.

 Un bon choix pour

Distribution polyvalente pour tout le monde.

Notez qu’il s’agit simplement d’une information à titre indicatif et, qu’évidemment, la distribution peut être utilisée (hormis dans le cas d’une distribution pour un appareil spécifique, téléphone Raspberry) sur n’importe quel ordinateur [1] et pour d’autres usages ou d’autres publics.

 Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur une distribution, la première adresse à consulter est son site et ses éventuels forums où l’on peut souvent trouver une aide efficace.

La liste des distributions de Wikipédia en donne une liste qui renvoie sur la plage de l’encyclopédie consacrée à la distribution.

Le site en en anglais Distrowatch propose informations et statistiques sur les distributions.

Sur le site associatif linuxfr, on trouvera des informations sur la vie des distributions, voire des astuces et de l’aide dans les forums.

Lea-Linux propose une logithèque dont les distributions sont classées en « généralistes », « spécialisées » et « autres systèmes libres ». Les informations sont succinctes mais le site est, quant à lui, une mine en ce qui concerne GNU/Linux.

Linuxtricks n’a pas de logithèque et ne propose des astuces et des informations que sur un nombre limité de distributions, mais il reste très utile et à garder dans ses signets.


Pour compléter : Site de la distribution


[1Attention, toutefois, pour les ordinateurs avant 2010 à leur version de processeur, 32 ou 64 bits. Les autres ont, de toute façon, un processeur 64 bits.