Les autoformats dans LibreOffice

lundi 18 décembre 2017, par ID

Comment créer un autoformat ou le modifier pour avoir des tableaux rapidement mis en forme dans Writer ? Qu’il s’agisse de tableaux créés dans le traitement de texte ou de feuilles de calculs qu’on aura copié du tableur dans le document ?

Les autoformats sont des styles un peu particuliers qui figurent dans le volet latéral de LibreOffice depuis la version 5.3. On ne peut pas, comme pour les autres styles, les créer « de novo » sans se baser sur un tableau existant déjà dans le document. On ne peut pas non plus, semble-t-il modifier les autoformats de LibreOffice et en garder les modifications. On peut, en revanche, se baser dessus pour en générer d’autres. C’est l’une des pistes explorées par ce tutoriel.

 Créer un autoformat, ou style de tableau

Faire un tableau, soit en passant par le menu du même nom, soit en le collant à partir de Calc via le Collage spécial (Plus d’options) sous une de ses formes : HTML, lien DDE, Texte non formaté ou Texte formaté (RTF).

Collage de tableau
Les formats de collage de tableau dans Writer.

Coller en texte non formaté implique ensuite de convertir le Texte en tableau (menu Tableau > Convertir) après l’avoir sélectionné. Dans les trois autres cas de figure, ce n’est pas nécessaire.

La mise en forme du tableau, arrière-plan, bordures, largeur des colonnes, position du tableau, pas de son contenu, se fait en le sélectionnant, tout ou partie ou en se plaçant sur une cellule, en fonction de ce que l’on veut obtenir et en allant sur Propriétés, soit avec un clic droit, soit en passant par le menu Tableau.

Inutile de tout sélectionner, il suffit que le curseur soit sur l’une des deux cellule de la ligne. En, en sélectionnant Ligne , l’arrière-plan de toute la ligne, et pas seulement de la cellule, a donc changé de couleur et la bordure contrastante s’est ajoutée à toutes les cellules de la ligne selon les paramètres définis.

Paramètrage de l’arrière-plan des cellules
Choisir ligne pour attribuer la couleur d’arrière-plan à toute la ligne.

Au besoin et en fonction du type de données [1], on peut, après sélection de l’étendue et clic droit ou Tableau et Format numérique, paramétrer des formats numériques en choisissant soit parmi ceux proposés par Calc, soit en en personnalisant un à partir d’un des formats proposés (standard étant le format par défaut).

Nouveau style de tableau
Création d’un nouveau style de tableau dans Writer.

Dans le panneau Styles et formatage, afficher les styles de tableau , aller sur l’icône avec un plus , choisir Nouveau style et le nommer, l’ajouter dans les Styles d’Auto-formats du menu Tableau pour les retrouver dans les autres documents.

Autoformat personnalisé
Le style de tableau de ma charte graphique dans la bibliothèque des autoformats de Writer.

 Modifier un autoformat existant

Créer un tableau ou le coller de Calc comme précédemment. Se poser dedans [2] et choisir un autoformat soit en passant par le panneau latéral Styles et formatage, qui ne propose pas d’aperçu ni de paramètres, soit, ce que je suggère en l’espèce, en passant par le menu Tableau > Styles d’Auto-format.

Actualiser les styles
Modifier un style de tableau dans Writer.

Le personnaliser comme ci-dessus, donc, notamment en passant par les Propriétés du tableau. Dans ce cas précis, il faut mettre en forme individuellement chaque ligne. En étant sur les styles de tableau , cliquer sur l’icône avec un plus puis sur Actualiser le style .

Le style est modifié et le sera à l’avenir.

 Adapter un autoformat LibreOffice

On ne peut pas personnaliser un autoformat de LibreOffice et en garder les modifications d’une fois sur l’autre [3]. En revanche, on peut générer un nouvel autoformat basé sur l’un des styles proposés par Writer.

Dans l’exemple ci-dessous, je me suis basée sur le style Jaune.

Du jaune à modifier
L’autoformat de base, aux délicates nuances de jaune, à modifier.

Personnaliser le format en passant par les propriétés du tableau, comme dans la première partie.

Pour le garder, en faire un Nouveau style comme précédemment. L’autoformat s’affichera, dans la boite de dialogue en dessous des autres autoformats avec tous ceux que vous avez créés. On peut le modifier, donc l’actualiser comme n’importe quel autre des autoformats que l’on aura créé.

Un tableau bleu
Le résultat : une alternance de lignes bleu pâle et bleu foncé.

 Astuces et recommandations

On peut, c’est même conseillé, combiner évidemment les autoformats avec les autres types de styles de LibreOffice, notamment les styles de paragraphes. D’ailleurs, la bibliothèque de styles propose un style Contenu de tableau avec un style enfant Titre de tableau. Lesquels styles se modifient comme n’importe quel autre style de paragraphe.

Quand le tableau est un collage spécial de Calc, il est préférable de passer par le menu Styles d’Auto-formats plutôt que par le volet Styles et formatage. De cette façon, on peut décocher l’option Format numérique qui risque de transformer l’affichage des données en zéro. On peut toujours revenir en arrière, évidemment par un Ctrl + Z, les données ne sont pas perdues, mais ça reste un peu stressant.

Les formats personnalisés à partir des formats à alternance de couleurs de lignes comme l’autoformat Jaune ne posent aucun problème quand on insère un tableau de novo. En revanche, si on veut appliquer la mise en forme sur un tableau existant, on perd l’alternance clair-foncé des arrière-plans des lignes.

 Pour aller plus loin


[1Attention, néanmoins, car cela peut poser des problèmes quand on copie-colle un tableau de Calc.

[2Il n’est pas nécessaire de le sélectionner.

[3Pas d’après mes constats en tout cas.