Travailler en local

jeudi 6 septembre 2012, par ID

Non, il ne s’agit pas travailler à l’intérieur, mais de peaufiner un site internet dynamique sur son ordinateur sans passer par un hébergeur.

 L’idée

Vous avez un site internet existant sur lequel vous voulez faire des travaux significatifs comme par exemple changer radicalement la version du CMS [1] ou encore la mise en forme et, évidemment, vous avez envie de faire vos petites expériences tranquillement dans votre coin sans que personne ne le remarque et ne voit vos bourdes.

 Le problème

Mais voilà, d’abord vous n’êtes pas sûr de savoir comment faire, d’une part, et en plus quand vous avez vaguement essayé d’importer votre base en passant par phpMyAdmin, il vous a envoyé un message d’erreur parce que la base de données est trop importante et vous renvoie vers une page d’aide en anglais, autant dire en chinois pour vos moyens linguistiques et informatiques actuels [2].

Pas de panique, la solution figure ci-dessous, enfin si vous travaillez sur PC. Mais elle doit être similaire pour les autres systèmes.

 Rappel : sauvegarder une base de données en ligne

Rendez-vous, via votre navigateur, sur le panneau de gestion de votre hébergeur (le CPanel en ce qui concerne mon hébergeur). Il devrait y avoir un outil du genre « assistant de sauvegarde », cliquer dessus et choisir la base de données à sauvegarder, chez moi cela se fait en trois écrans et je la récupère automatiquement sur mon ordinateur personnel.

PNG - 81.1 ko
Cpanel sauvegarde
Les deux premières étapes de la sauvegarde sur le Cpanel.

Je suggère très nettement de cocher, si elle est prévue, l’option « Fichier compressé ».

 Modification de la configuration de Wamp

Si votre base de données est trop importante, donc si elle pèse plus des 2 Mo acceptés dans la configuration de base de Wamp, vous ne pourrez pas l’importer en local. Généralement, d’après la documentation, et d’après mon expérience personnelle [3] il suffit de changer un paramètre dans le fichier php.ini du dossier bin du serveur Apache.

Si vous avez la dernière version de Wamp, ce que je conseille d’ailleurs, vous avez probablement deux versions d’Apache :

PNG - 4.4 ko
Le dossier Apache dans Wamp

Le fichier php.ini existe dans chacune des versions, dans le dossier bin. L’adresse est soit : [4]

soit :

Ouvrir ce fichier php.ini avec un éditeur de texte. La valeur à changer est : upload_max_filesize.

Utiliser les fonctions de recherche de l’éditeur de texte pour y arriver plus vite.

Ici, j’ai mis 5 à la place du 2. C’était largement suffisant pour récupérer ma base de données compressée.

PNG - 69.6 ko
Modification de la taille des fichiers à importer
Apache, correction du champ upload_max_filesize. Ne modifier que le chiffre, rien d’autre.

 Import de la base de données

C’est presque fini.

Maintenant il faut ouvrir phpMyAdmin. Cliquer sur l’icône de Wamp (que vous avez, bien entendu, démarré) dans la barre des tâches, puis sur phpMyAdmin.

PNG - 38.6 ko
Ouvrir phpMyAdmin via Wamp
Cliquer sur l’icône de Wamp pour accéder à ce menu.

Sélectionner une base vide, ou en créer une, cliquer sur l’onglet Importer, puis sur Parcourir pour indiquer le fichier qui doit être récupéré et sur Exécuter.

PNG - 42.1 ko
Importer une bdd dans phpMyAdmin
Import de la base.

Voilà, c’est fini, bravo !

NB : si cette manœuvre ne fonctionne pas, il faudra vous atteler à la documentation officielle de phpMyAdmin, désolée.


[1Imaginons que vous désirez passer de Spip 2 à Spip 3.

[2Je suis passée par là...

[3Ce qui, j’en conviens, ne fait pas un échantillon valable pour une étude scientifique.

[4Je pars du principe que vous avez installé Wamp sur votre C :.