De l’in-universalité des raccourcis clavier et des emberlificotements associés

lundi 25 mars 2013, par ID

  Sommaire  

Les raccourcis clavier c’est bien utile, curieusement d’ailleurs, de mon expérience personnelle ils sont nettement plus utilisés aujourd’hui dans le monde Mac [1] que dans l’univers Windows. Mais passons.

Touches de clavier

Quand on utilise les deux OS sus-cités [2], ou, tout simplement les suites bureautique Microsoft et Libre-Office (ou Open-Office) on se rend compte que les raccourcis clavier pour les mêmes fonctions peuvent être différents.

Et quand on forme par exemple des personnes qui ont une interface en français et, par exemple toujours, un clavier portugais, on s’aperçoit que les raccourcis familiers ne fonctionnent pas forcément tous...

 Solution :

1- Tester les raccourcis clavier pour voir ce qui fonctionne, pour tout sélectionner, sera-ce : Ctrl + A ou Ctrl + T ?

Tout sélectionner
Raccourcis clavier en français et en portugais.

2- D’aller sur des forums de la langue concernée (donc en portugais dans mon cas de figure) pour appeler à l’aide.

3- Bien évidemment, vérifier ensuite si ça fonctionne.

 Bonus

Listes des raccourcis clavier Office et Ubuntu.


[1Qui a pourtant popularisé la souris à défaut de l’avoir inventée.

[2Désolée je n’avais aucune expérience des divers GNU Linux et autre Ubuntu.

Messages

  • « curieusement d’ailleurs, de mon expérience personnelle ils sont nettement plus utilisés aujourd’hui dans le monde Mac »

    Bonjour,
    Je réponds en 2016 (presque en 2017...) car je découvre seulement votre site.
    Les « maqueux » utilisent plus volontiers les raccourcis clavier car ils n’ont eu pendant (très) longtemps que des souris à 1 bouton donc pas de « clic-droit » (autrement nommé menu contextuel). Celui-ci ne leur arriva au début qu’au moyen de l’emploi de la touche ctrl combinée au clic. Puis par l’entremise d’un bouton toujours unique mais capable de différencier un pression à gauche d’une pression à droite.
    Ceci étant, quel plaisir et gain de temps de ne pas avoir à lever les mains du clavier...

  • « Et quand on forme par exemple des personnes qui ont une interface en français et, par exemple toujours, un clavier portugais, on s’aperçoit que les raccourcis familiers ne fonctionnent pas forcément tous... »

    J’ai eu une fois dans m carrière de formateur bureautique, le cas d’une version de Powerpoint mise à jour de français en anglais entre deux sessions. Les items de menu ne sont plus dans le même ordre et certains raccourcis changent...

    Ceci étant, les raccourcis clavier sont initialement en anglais : O open, S save, P print, W close (parce que C était pris pour copy V paste car P était pris pour print) X pour cut car ça ressemble à des ciseaux, Q pour quit bien que Microsoft lui a longtemps préféré le alt F4 du DOS.

    Ceux-ci et quelques autres (b bold, i italic, u underlined...) sont normalement communs à tous les logiciels. Ensuite, ça dépend du logiciel donc de ses fonctions propres donc des choix du développeur (qui laisse souvent le choix dans les gros logiciels).

    • Qu’il y ait des raccourcis clavier théoriquement universels, c’est un fait, qu’ils le ne soient peut-être pas tant que ça, c’est un fait que j’ai constaté. Ajouté à cela, concernant les claviers Mac, que les touche sont changé de nom et que les symboles qu’elles portent ne sont pas très parlants.

      Sinon, par exemple, sous Windows, utilisé le raccourci Ctrl + G pour mettre en gras. Cela dit, c’est un raccourci à éviter en traitement de texte si on veut travailler correctement :mieux vaut utiliser les styles.

      Bref, je ne suis pas une fanatique des raccourcis clavier qui privilégient les automatismes à la réflexion et à la connaissance de ce que l’on fait, hormis, bien sûr, les basiques : enregistrer, copier-coller, tout sélectionner (avec prudence) par exemple et Ctrl + G dans Inkscape.