Nouveautés du libre

lundi 14 mai 2012, par ID

  Sommaire  

Quelques mises à jour importantes ou significatives pour les logiciels open-source que j’utilise. Certaines datent d’avant-hier (avril donc) d’autres sont plus récentes.

 Suites bureautiques

Logo OpenOfficeLibreOffice en est à la version 3.5.3 : je n’ai pas remarqué de changement significatif. Apparemment ils en sont encore à faire le ménage et corriger toutes les bogues existants. Elle corrige aussi une faille de sécurité potentielle. Bref rien de notable, en termes de fonctionnalités pour l’utilisateur. Néanmoins il vaut mieux l’installer. Ne serait-ce que pour limiter les failles de sécurité du système.

OpenOffice, que je pensais moribond, n’était, semble-t-il, finalement qu’en sommeil et, tel un volcan, vient de se réveiller avec une version 3.4. Le changement le plus notable concerne le fait que le projet a été confié à la fondation Apache.

J’ai testé très rapidement et seulement sur un point particulier OpenOffice, il me semble que le tableur est plus rapide que celui de LibreOffice et le module de mise en forme des cellules est mieux que l’équivalent de son concurrent.

La question est : va-t-on finalement voir les deux suites bureautiques se développer en parallèle ? On verra bien... et ça ne va pas faciliter la tâche, mais bon.

 Image

Mes deux logiciels préférés de traitement d’images ont lancé aussi des nouvelles versions.

Logo InkscapeIcône InkscapeInkscape, dessin vectoriel, en est à la version 0.48.20 depuis je ne sais pas combien de temps je l’avoue (a priori avril 2012 si j’en crois le site du logiciel). Mais pas encore pour MacOS apparemment.

Sinon, quoi de neuf ? Concernant ma petite pratique personnelle limitée (dessin au trait) : des améliorations concernant la gestion des « chemins » et surtout le fait que je peux redimensionner un objet sans que la taille du contour se modifie (à moins que ça ne soit dû à un changement de réglage de ma part ?), ce que je trouve très précieux d’ailleurs. J’aime bien cette nouvelle version.

Logo GimpGimp : une version 2.8 flamboyante qui demande de modifier quelques réflexes. Jusqu’à présent, en effet, quand on voulait enregistrer une image dans un format autre que xcf, il suffisait d’enregistrer le fichier et de lui donner une extension .jpg ou .png par exemple. Maintenant on doit Exporter le fichier pour lui donner un autre format, ce qui est finalement pas si mal et se révèle bien pratique.

Dans les autres changements notables : on peut décider de bloquer les boites à outils pour dégager l’espace de travail, et, encore mieux, des vignettes des images ouvertes sont affichées en haut, on peut y accéder en cliquant de l’une à l’autre. C’est Byzance !