Les accomplissements de 2014

lundi 5 janvier 2015, par ID

Petit retour sur ce qui a été accompli cette année et ce qui ne l’a pas été vraiment. Définitivement, cette année 2014 a été placée sous le signe de l’écureuil, de la suite en vert et des nouveaux projets à développer.

 Une année de LibreOffice

Pour commencer une plus grande implication dans LibreOffice avec, par exemple, la traduction et le suivi de la comparaison entre la suite office libre et sa concurrente privatrice. Mais aussi la production de quelques modèles et le versement de mon dossier de filigranes sur le site de « templates  » de LibreOffice. J’en ai même versé de nouveaux en ce tout début d’année, le modèle de Lettre avec champs étant d’ores et déjà accessible à la fois chez LibreOffice et sur Numericoach.

En revanche si j’ai bien mis au point mes bases de données facturation-clients, je n’ai pas encore versé le modèle sur LibreOffice car le manuel, en trois langues, de la version de base, n’est pas encore fini. Une tâche à finir pour cette année donc.

 Une année de sites internet

Il y a eu d’abord et enfin le passage l’intégration complète du blog du site Aiguilles magiques au site lui-même. Un travail long, fastidieux et manuel pour diverses raisons mené à bien cet été. C’est bien d’avoir un seul outil de gestion pour le tout et l’organisation du site est suffisante.

Il y a eu aussi le lancement du site Numéricoach en octobre, fait avec SPIP à partir de la distribution de base et qui a donnée lieu à une série de tutoriels sur la personnalisation de ce squelette standard à l’attention des non-développeurs. Un site qui possède un accès extranet.

Ça c’est pour ce qui se voit. Ce qui ne se voit sera bientôt en ligne et multilingue.

 Une année de rédaction

Une ultime année pour le classeur la Secrétaire de direction qui cesse de paraître et qui signe ma dernière année de collaboration avec les éditions Dalian dont j’ai été un des auteurs depuis plus de quinze ans, d’abord pour les Discours pour dirigeants efficaces dont il me reste d’ailleurs des réflexes (ça, ça ferait un superbe thème de discours, oui mais non), ensuite donc pour la Secrétaire de direction. C’est un peu dommage que nous n’ayons eu ni le temps, ni les moyens de réécrire toutes les fiches bureautiques qui, toutes, traitaient de la suite Microsoft 2003. On avait commencé avec le tableur. Cela ne sert à rien de regretter quelque chose qui n’est plus et que l’on ne pouvait pas empêcher.

 Une année de projets

Certains aboutis, d’autres non. Mais les plus significatifs, liés à l’ouverture du site Numéricoach, concernent une offre de services plus étendue que ma triple casquette de formatrice, rédactrice et consultante spécialisée notamment dans l’écriture numérique me permet de proposer :

  • le coaching-minute, enfin plutôt à l’heure, une formation-dépannage par téléphone en une ou deux heures sur rendez-vous pour travailler sur un point délicat en matière de traitement de texte, de présentation ou de tableur ;
  • le coaching CV, une prestation de rédaction, mise en forme et conseil sur l’art et la manière de faire son propre CV et pour laquelle j’exerce une veille sur ce que les recruteurs veulent ou ne veulent et conseillent ou ne conseillent pas [1], un service que je peux assurer sur des curriculum-vitae rédigés en français, en anglais ou en espagnol (ce qui serait bien c’est que je me mette aussi à l’arabe et que je recommence l’allemand, mais bon).

 Une année de découvertes et de perfectionnements

Découverte-perfectionnement relatif sur les tablettes, découverte moins relative aussi des outils en ligne de relation-client (CRM) et perfectionnement dans l’usage du logiciel de dessin vectoriel Inkscape. Sans prétendre à sa parfaite maîtrise, j’en suis loin, et à posséder des talents, inexistants, de dessinatrice, il me semble avoir accompli des progrès significatifs (on ne partait pas de bien haut, certes) ce qui m’a incité en guise d’aboutissement et de début de commencer en toute fin d’année 2014 et de finir au début celle-ci un modèle et son tutoriel uniquement en images pour répondre à l’espèce de cahier des charges du concours lancé par LibreOffice l’année dernière pour développer le nombre de modèles proposés [2].

De quoi sera faite 2015 ?


[1En sachant que les avis peuvent grandement différer de l’un à l’autre.

[2À mon avis, cela dit, une meilleure ergonomie du site et une plus grande simplification lors de la saisie de modèles seraient plus efficaces.