Kompozer a encore de beaux jours devant lui

lundi 28 juin 2010, par ID

Évidemment, ce n’est pas la Rolls des logiciels de composition de pages internet. Il n’offre aucune des facilités d’un outil de gestion de contenu (CMS), mais… il est justement très accessible à tous points de vue. Et quand votre stagiaire a démarré son site avec Kompozer et que son propos prioritaire est de l’améliorer pour le mettre en ligne rapidement sans budget supplémentaire, cela donne le site de l’IFTIC. Un site peut-être pas parfait mais efficace et qui pourra, plus tard, évoluer et être géré via un CMS.Le gros avantage d’avoir commencé par ce logiciel, c’est qu’il permet (ou nécessite) l’acquisition des connaissances minimales indispensables pour créer et maintenir un site internet. Les connaissances… et aussi les réflexes, comme celui de voir dans le « source  » pourquoi ce fichu texte ne se présente pas comme on le désire. Et ça, même avec un CMS, que ce soit pour un site complexe ou un simple blog, c’est utile.