Contribuer à LibreOffice

lundi 4 novembre 2013, par ID

The Documentfoundation qui développe LibreOffice, vient de lancer un questionnaire sur la Participation des utilisateurs de LibreOffice à la communauté.

L’objectif est de comprendre ce qui peut bien pousser les utilisateurs de la suite bureautique à contribuer ou pas au développement du logiciel.Personnellement je trouve le questionnaire pas terriblement bien fait et je me demande s’il sera d’une quelconque utilité, passons.Mais je profite de cette occasion pour rappeler qu’il y a bien des façons de contribuer au développement de LibreOffice et pas uniquement d’un point de vue strictement technique (développement du code).

Il y a différents moyens, en fonction de ses compétences, du temps et de l’envie qu’on a de s’impliquer plus ou moins,Par exemple, on peut contribuer au financement du développement, c’est ce qu’il y a de plus facile.

On peut aussi s’investir, soit dans la documentation ou la FAQ, ou bien s’inscrire dans les listes de discussion et sur les forums d’entraide et de report de bug, ou encore traduire les versions.C’est ainsi que mon « coup de gueule » de cet été sur la liste LibO discuss au sujet de l’espace automatiquement rajouté avec un pourcentage saisi à la main dans une cellule de Calc a porté ses fruits (après une longue discussion) : le bug a été reporté où il fallait et corrigé ! Et j’attends, mais ça demande des assez gros développements, que la fonction « Tableaux  » inexistante dans LibreOffice, fasse son apparition. C’est en cours de développements après que je l’eusse évoqué, expliqué et qu’on ait vu que ça posait quelques problèmes de compatibilité avec Excel.

Mais évidemment, tout cela n’a été possible que parce que d’autres personnes ont posé les mêmes questions, reproduit le problème et travaillé sur des réponses en termes de résultats à obtenir.

On peut également proposer des modèles, voire des extensions et, évidemment, tester la suite et signaler ce qui ne va pas sur l’une des listes, voire, carrément, faire des rapports de bugs (mais uniquement en anglais).Il y en a donc, on peut le voir, pour tous les goûts et toutes les aptitudes et, je dois dire que c’est très agréable de voir qu’un problème qu’on remonte est pris en cause et corrigé.